risotto de blette, ortie et Laguiole fermier

Dimanche après-midi, après la récolte des blettes, voici la récolte des orties dans le bas du champs, tout près de la source qui coule. Moment magnifique pour celles et ceux qui apprécient la cueillette sauvage. Mardi, je surveille le risotto qui frémit doucement, m’emplit de son fumet. C’est vraiment un beau métier et ce que je mets dans les petits pots très bio, ce n’est surtout que du bonheur.

Dans cette recette : du riz rond semi-complet IGP de Camargue, des blettes blondes à côtes blanches (très douces), des blettes vertes à raser, que l’on appelle aussi blette épinard parce qu’elles n’ont pas de côte, des orties que j’ai ramassées, du Laguiole fermier du Gaec du Roucadel à Laguiole et des carottes primeurs d’Isabelle Lambert.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *